BRISE GLACE

Ces derniers mois, la LES, pour le programme CASTII, a organisé des visites découvertes et des ateliers pratiques d’initiation à iMal, autour des expositions («Memory lane», «Material want» & «the state of things») et du fablab.

Plusieurs groupes de locaux se sont succédés, aussi divers et variés que l’ont été ces moments de rencontre: l’équipe de formateurs(trices), animateurs(trices) et travailleurs sociaux de la «Maison des femmes» ainsi que des apprenantes et usagers de leurs services, l’équipe et un groupe d’adolescents de la maison de quartier quatre vents, l’équipe de la maison communautaire du maritime, l’équipe du SAMPA (service d’accompagnement des primo-arrivants) ainsi que d’autres travailleurs du secteur socio-culturel et habitants de Molenbeek.

Le but est de faire connaître le projet CASTII et l’univers de la créativité numérique en nous appuyant sur le rapport qu’ont ces différentes personnes à l’art et aux technologies en général. Nous voulons aussi ouvrir la porte vers une réappropriation des savoirs et des techniques digitales & manuelles via des ateliers avec le fablab et son équipement.

img_8677Chacun doit toutefois s’armer de patience face aux aléas practico-techniques, certains jours, de mauvaises surprises nous attendent parfois au fablab, les lacunes dans les compétences de chacun se font ressentir mais il faut savoir que ça fait partie du jeu, le DIY, le monde des makers ne correspond, de toute manière, pas au rêve qu’on nous vend dans les médias à propos des imprimantes 3D et des divers gadgets sensés être magiques et nous transformer en ingénieurs en un tour de main… Il s’agit de construire et d’apprendre ensemble, cela encourage d’ailleurs, sur le principe du droit à l’erreur et des pédagogies constructivistes, à la créativité et à la ténacité dans la résolution des problèmes…
L’accueil a été globalement très positif. Grâce à des animations «brise glace» et en laissant la place à la discussion et au débat, nous pouvons évaluer les besoins, les envies et les potentiels de ces groupes de personnes et ainsi, leur proposer un accompagnement adapté, toujours dans le plaisir du partage et de la créativité.

De ces ateliers ont résulté parfois des doutes ou des critiques envers ce monde particulier des technologies numériques et en l’occurrence, ce débat est nécessaire et enrichissant pour chacun. Mais sont aussi ressortis de ces expériences, beaucoup d’intérêt, de curiosité et même pour certains une nouvelle vocation… Chaque groupe a pu repartir avec sa production: luminaire, carte de visite, petit personnage articulé ou simple expérimentation plastique, le résultat concret obtenu avec des connaissances de base valorise les compétences de chacun et permet de comprendre le potentiel d’un tel projet.

Maintenant que les présentations sont faites, un calendrier d’activités va être mis en place pour que les projets en devenir puissent se concrétiser: petit mobilier, arts plastiques, travail du cuir pour du design textile, ou encore «boombox» mobile, les idées fusent, reste à découvrir comment les réaliser…
En tout cas, nous sommes tous impatients de découvrir et de profiter des nouveaux locaux et équipements à la pointe que iMal nous prépare pour 2018…Bonne route avec CASTII !